La politique d’immigration de l’Union européenne, concernant le contrôle et la gestion des flux migratoires peut être abordée sous plusieurs angles. De ces trois me semblent particulièrement intéressants. Tout d’abord, la dimension économique, qui se trouve sur la réduction de l’immigrant à la figure du travailleur, selon les conditions et la protection du marché communautaire pour l’emploi. Deuxièmement, l’orientation défensive qui met l’accent sur l’exigence de protection des frontières avant l’interprétation de l’immigration d’une vision de la sécurité et l’ordre public. Enfin, le social focus, qui affecte l’homogénéité européenne dite référencé dans l’articulation de cette politique et la nécessité pour l’intégration des immigrants. Ces trois touches nous offrent des aspects essentiels pour comprendre, analyser et remet en question la réalité complexe de la migration vers l’Europe et le traitement aveuglant d’entre eux.

Publié:

Revista Arbor

Année de publication:

2005

Auteur (s):

Ángeles Solanes Corella. Groupe d’étude sur la citoyenneté, immigration et les minorités. Université de Valence.

LIRE PLUS