Déclaration de la Fondation Hispano-marocaine à l’occasion de la première réunion du Conseil d’administration du

10 JUIN 2005

Lorsque rencontré dix ans de la Conférence de Barcelone, le germe de la politique européenne de voisinage actuelle selon l’UE, les signataires ci-dessous veulent – modestement – contribuer à renforcer le social et économique lie cette région de la Méditerranée.
Malgré les failles de la logiques historique et politique existant, expérience quotidienne a montré que le quartier, toujours conduit aux problèmes et aux différences, présente également de nombreuses possibilités de développement que nous croyons de notre devoir d’explorer, faciliter et améliorer. La politique européenne de voisinage, approuvée par l’UE en 2004, établit que l’un de ses axes d’action habiliter les relations (commerciales, économiques, culturelles et sociales) de toutes sortes avec les pays de votre environnement pour faire correspondre les paramètres socio-économiques de ces pays avec l’UE. Le but de cette politique n’est pas un que construire un espace commun de prospérité qui, en fin de compte, le bénéfice des citoyens de l’Union européenne et les pays associés.
Amélioration du niveau de vie et opportunités de développement auront l’impact direct sur les citoyens des deux côtés d’une frontière que nous voyons plus comme une opportunité de développement mutuel que comme un obstacle à la collaboration.
Un environnement de développement commun de prospérité et minimiser l’impact négatif des différences existantes. L’amélioration du niveau de vie des citoyens de notre environnement doit être au-dessus des autres limitations ou impositions, notre guide d’action du visage, d’assurer un avenir plus stable et plus prospère. Par conséquent, les fiduciaires de la Fondation, nous nous engageons à étudier, proposer et fera progresser les nombreuses initiatives de soutien plus développement socio-économique dans la frontière maroco-espagnole de notre environnement, aussi bien quant à collaborer, au sein de nos capacités, régional, national ou des initiatives communautaires qui peuvent bénéficier de cet objectif commun.