En 2005, la croissance des flux migratoires du caractère irrégulier qui est venu pour les pays voisins de l’Union européenne attire l’attention sur deux problèmes majeurs : Premièrement, que les migrations sont un phénomène qui devait être traitée de manière globale et, deuxièmement, que les flux en provenance d’Afrique du Nord constituent eux, de plus en plus grande proportionressortissants des pays d’Afrique subsaharienne. En fait, ces deux problèmes convergent dans l’émergence imminente d’un nouveau scénario de l’immigration, du caractère de l’euro, où les flux migratoires sont expliquent principalement, bien que non seulement pour des raisons économiques. L’instabilité politique, le manque de développement institutionnel et de la faiblesse des politiques sociales sont d’autres facteurs d’expulsion qui s’étendent au-delà du sud du Sahara.

Publié:

Livre « le Maghreb et la migration subsaharienne : le rôle des associations et des syndicats »

Année de publication:

2011

Auteur (s):

Gemma Pinyol Jiménez

LIRE PLUS »